2 SAVONS ACHETÉS = 1 SAVON OFFERT AVEC LE CODE 3POUR2 (HORS PROMOTIONS ET ACCESSOIRES)

×
DÉCOUVRIR

Savon industriel : 3 raisons de l'éviter à tout prix !

par Lionel Clément octobre 15, 2020

savon industriel

Il y a encore quelques années, j'utilisais, comme une majorité de personnes, du savon industriel. Pourquoi ? Parce que je ne savais pas qu'il existait des alternatives, et, surtout, que je ne voyais pas en quoi le savon industriel pouvait poser problème pour ma peau ! 

Pourtant, comme je l'ai déjà dit, je souffre d'une peau atopique. Et lorsque j'utilisais ce type de savon, ma peau était en bien piteux état ! Ultra sèche, irritée en permanence, je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. Et pour moi, à l'époque, c'était moi le problème : ça ne pouvait pas être le produit. 

Aujourd'hui, dix ans après, je vois les choses bien différemment : j'ai compris que lorsque j'utilise de bons produits, comme des savons saponifiés à froid ou au chaudron de manière artisanale, je n'ai plus aucun problème. Et que, donc, c'est le produit qui est à incriminer. 

Dans cet article, je vous explique donc pour quelles raisons vous ne devez pas utiliser les savons industriels. Et si je vous donne seulement 3 raisons, sachez que la liste est loin d'être exhaustive ! 

La composition des savons industriels

Dans les savons industriels, la composition est loin, vous l'imaginez, d'être parfaite. 

Tout d'abord, si nous ne prenons que les huiles, ce sont principalement l'huile de palme (sodium palmate) et la graisse de boeuf qui sont utilisées (sodium tallowate), notamment pour leur faible coût et pour leur stabilité à la chaleur (nous y reviendrons dans le procédé de fabrication). 

Puis, sont ajoutés dans le savon obtenu des ingrédients qui vont avoir pour objectif d'optimiser les caractéristiques de notre savon : de la glycérine, des tensioactifs chimiques comme le SLS (sodium Lauryl Sulfate), des conservateurs, etc. 

Bien entendu, ces éléments peuvent être des allergènes, et peuvent également contribuer à assécher la peau. Par exemple, la glycérine ajoutée n'a rien à voir, en termes de qualité, avec la glycérine naturelle issue d'une saponification artisanale. 

bref, rien que pour leur composition, je vous conseille de renoncer aux savons industriels et autres gels douches vendus dans le commerce. 

Le mode de fabrication

Le savon industriel est issu d'une saponification à chaud qu'il ne faut absolument pas confondre avec le procédé artisanal de saponification au chaudron. 

Il est d'ailleurs issu du procédé ancestral de fabrication du savon de Marseille ou du savon d'Alep. Mais si ces deux savons sont d'excellents savons, il n'en est pas de même pour les autres savons industriels. 

Tout d'abord, les corps gras sont cuits pendant plusieurs jours la soude à plus d'une centaine de degrés. 

Une fois toute l'huile transformée en savon, celui-ci est rincé avec de l'eau salé pour éliminer l'excédent de soude. Est également éliminée dans le même temps la glycérine issue de la saponification (c'est pour cela qu'on en rajoute ensuite de manière artificielle). 

C'est ce savon, conditionné sous forme de bondillons extrudés qui servira ensuite de base pour fabriquer tous les autres savons : un savon sans aucun surgras, qui va faire crisser votre peau et la faire tirailler. 

Non seulement ce monde de fabrication ne crée pas un bon produit, mais il est également loins d'être écologique ! Il permet simplement de fabriquer du savon peu cher, donc rentable pour les industriels. 

Les effets sur la peau du savon industriel

Et autant dire que les effets sur la peau de ce type de savon peut être particulièrement néfaste ! 

Dans un savon comme celui-ci, il n'y a souvent aucun surgras : seul le savon bien décapant est présent. C'est ce qui fait, généralement, que votre peau est particulièrement sèche et que vous ne supportez pas le savon industriel. 

Et n'oubliez pas que ces savons peuvent contenir de nombreux ingrédients chimiques. 

C'est d'ailleurs ce type de savon qu'on retrouve, malheureusement, sous l'étiquette "savon artisanal" : le savonnier ne fait qu'acheter des bondillons qu'il moule ensuite avec différents ingrédients. 

Quand aux gels douches et aux shampoings, ils ne contiennent, malheureusement, pas de savon : ils contiennent uniquement des ingrédients synthétiques et chimiques qui eux-mêmes peuvent être particulièrement allergènes. 

Autant dire que ce n'est pas du tout la démarche dans laquelle s'inscrivent les savonniers qui, comme moi, sont adeptes de la saponification artisanale, qu'il s'agisse de saponification à froid ou au chaudron. 

 

Si le savon industriel lave, il contient également de nombreux ingrédients qui peuvent être particulièrement néfastes pour votre peau. Sans compter leur impact écologique particulièrement néfaste. 

Heureusement, il existe aujourd'hui des alternatives naturelles grâce à des savonniers passionnés qui réhabilitent des procédés de fabrication anciens et respectueux. A vous de faire, désormais, les bons choix en conséquence de cause. 



Lionel Clément
Lionel Clément

Auteur


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.