Shampoing : dites stop au silicone !

En regardant la composition de votre shampoing préféré, vous constatez qu’il contient des ingrédients bizarres, avec des noms qui se terminent pas siloxanesilanethiconol ou encore thicone ? 

ALERTE ! Votre shampoing contient du silicone ! Et si ce produit est largement utilisé par l’industrie capillaire, sachez que vous pouvez tout à fait vous en passer et garder votre belle chevelure. 

Dans ce billet, je vous explique en détail pourquoi le silicone est si répandu dans les shampoings, notamment, et de quelle manière vous pouvez vous en passer ! 

Pourquoi l’industrie cosmétique utilise du silicone dans les shampoings ? 

C’est tout simple : pour remplacer le film gras naturel du cheveu, largement décapé par tous les mauvais traitements que nous infligeons à nos chevelures. 

La fonction du film gras naturel est la suivante : 

  • Il protège le cheveu de l’humidité
  • Il gaine le cheveu
  • Il rend le cheveu lisse et brillant

Sauf que les produits que nous mettons sur nos cheveux sont de plus en plus agressifs : colorations, shampoings trop fréquents, sèche-cheveu, etc. Nos cheveux perdent cette protection naturelle, ce qui donne la sensation d’avoir les cheveux secs, comme de la paille. 

Le silicone dans les shampoings va ainsi se substituer à ce film gras naturel pour rendre artificiellement à vos cheveux leur beauté et leur brillant. 

Problème : vos cheveux ne respirent plus et perdent de leur éclat et de leur vitalité à long terme. C’est comme si vous viviez, en permanence, avec un sac en plastique sur la tête : compliqué de tenir très longtemps sans prendre une bouffée d’air ! 

Heureusement, il est tout à fait possible de se passer du silicone. 

Comment se passer définitivement du silicone ? 

Pour vous passer du silicone, vous allez devoir reconstituer le film gras naturel de vos cheveux. 

Première étape : supprimer définitivement de votre salle de bain les shampoings contenant du silicone. 

Si vous êtes adepte du shampoing liquide, optez pour un shampoing bio en vérifiant qu’il ne contient pas de silicone, car mêmes les produits bio peuvent contenir des substances un peu cracra. 

Si vous préférez le shampoing solide, optez pour un shampoing artisanal doux. Si vous choisissez un shampoing avec tensioactif ajouté, choisissez-le le plus doux possible, si possible avec du SLMI. 

Vous pouvez également opter pour un shampoing saponifié à froid, qui aura l’avantage de ne pas contenir de tensioactif ajouté. 

Deuxième étape : choisir des soins naturels pour vos cheveux

Privilégiez les colorations naturelles pour vos cheveux, qui seront beaucoup plus douces. Elles sont certes un peu plus chères, mais vos cheveux vous diront merci ! 

par ailleurs, effectuez régulièrement des bains d’huile : attention, il ne s’agit pas ici de tremper vos cheveux dans un corps gras ! Mettez de l’huile dans vos mains, et enduisez vos cheveux, tout simplement.

Choisissez votre huile pour ses propriétés, comme par exemple l’huile de chanvre, l’huile de jojoba, ou encore l’huile de noyau d’abricot. Et même une belle huile d’olive bio ! 

Enveloppez vos cheveux dans une serviette chaude, mais pas brûlante, et laissez poser pendant une heure avant de faire votre shampoing pour éliminer l’excès. 

Vous pouvez également substituer un shampoing sur deux avec un masque capillaire au ghassoul : vos cheveux seront tout aussi propres, mais sans être agressés. 

Par ailleurs, évitez au maximum l’usage quotidien du sèche cheveu. 

Comme vous le constatez, le silicone n’est pas une fatalité ! car lorsqu’il est bien traité, de manière naturelle, votre cheveu sait parfaitement se battre contre les agressions liées à son environnement !

2 Commentaires sur “Shampoing : dites stop au silicone !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

OPÉRATION "LES VACANCES DU SAVONNIER" : DU 13 JULLET AU 8 AOÛT 20% DE RÉDUCTION SUR LES SAVONS ET SHAMPOINGS, LIVRAISON À PARTIR DU 9 AOÛT
+

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :