Une petite histoire du savon…

histoire du savon

Devenu un produit qui fait partie intégrante de notre hygiène, le savon a une histoire qui remonte à des millénaires. Les bases de fabrication n’ont que peu changées depuis. Le principe des premiers savons était de permettre aux gens de se laver ou de laver leurs affaires. Le savon artisanal était fabriqué avec les mêmes techniques qu’aujourd’hui à savoir la saponification à froid et la saponification au chaudron.

Histoire du savon : le savon à travers le temps

Pour fabriquer un beau savon contenant de la glycérine naturelle, il faut que les graisses (beurres et huiles végétales) réagissent avec un agent alcalin (soude). Les premiers savons artisanaux étaient fabriqué à base de cendres de bois et de graisse animale.

La preuve la plus ancienne concernant l’histoire du savon, remonte à l’époque babylonienne soit 2900 ans avant JC. Des archéologues ont trouvé des substances lavantes provenant de nombreuses cultures ultérieures aux babyloniens.

Les Romains avaient choisi d’intégrer de l’urine dans la graisse de leurs savons solides. Cela donnait un savon bien blanc grâce à l’ammoniac qu’elle contient. Les Égyptiens, quant à eux, préféraient le mélange d’huiles aromatiques et de sels alcalins.

N’oublions pas que les Gaulois ont inventé le premier shampooing pour rendre leurs cheveux brillants. Fabriqué avec du suif et des cendres, de la graisse de chèvre. Sous forme liquide, ce produit est bien plus utilisé par les hommes. Les femmes préférant le savon solide pour leur toilette et laver le linge de la famille.

Le savon d’Alep

Le savon d’Alep est un savon renommé qui nous vient du Nord-est de la Syrie. Ancêtre des savons actuels, et notamment du savon de Marseille, il aura fallu attendre les croisades pour que ce précieux savon atteigne l’Europe. Les artisans savonniers d’Alep mélangent de l’huile d’olive locale et de la soude végétale. Mais l’ingrédient qui fait la magie de ce produit est l’huile de baies de laurier.

Retour aux sources avec le savon artisanal

De nos jours, l’industrie du savon est florissante. De nombreuses entreprises ont pignon sur rue. Pourtant, le savon artisanal fait un retour fracassant. Au cours de son histoire, le savon a gardé les mêmes bases de fabrication même s’il y a eu quelques changements considérables.

Le but des fabricants de savon est de produire plus et plus vite pour obtenir un savon solide moins cher. Pour cela, les industries utilisent de la graisse animale ou de l’huile de palme. Celles-ci sont chauffées avec des agents alcalins liquides. 

Ensuite, de la vapeur va séparer la glycérine et les acides gras. Le tout sera distillé puis à nouveau mélangé avec des agents alcalins. Pour finir, divers produits chimiques seront ajoutés pour apporter au savon la texture et l’odeur que l’on connaît tous.

Les différences entre un savon industriel chimique et véritable savon artisanal sont nombreuses. Pour commencer, un artisan savonnier n’utilise aucun produit chimique dans la fabrication de son produit. Tous les ingrédients sont biologiques et naturels. 

La saponification à froid est une méthode ancestrale qui permet de fabriquer un savon doux pour la peau, surgras et surtout respectueux de notre belle planète.

Économique, écologique et naturel, pourquoi se priver d’un bon et véritable savon artisanal pour prendre soin de sa peau ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

OPÉRATION "LES VACANCES DU SAVONNIER" : DU 13 JULLET AU 8 AOÛT 20% DE RÉDUCTION SUR LES SAVONS ET SHAMPOINGS, LIVRAISON À PARTIR DU 9 AOÛT
+

Pin It on Pinterest