Comment formuler un savon doux, qui mousse, et qui dure longtemps ?

Si les savons saponifiés à froid ou au chaudron de manière artisanale sont des savons excellents pour la peau, y compris les peaux sensibles ou atopiques, un des principaux défauts que leur trouvent leurs utilisateurs est que ces savons fondent trop rapidement, en tous les cas beaucoup plus rapidement que les savons industriels. 

Si ces savons fondent rapidement, c’est pour deux raisons : 

  • premièrement, le savon n’a pas séché suffisamment : le savon doit sécher au minimum 3 à 4 semaines avant commercialisation
  • Deuxièmement, la formule du savon est mal équilibrée

Pourtant, pour avoir une formule parfaite, il suffit de respecter certaines règles, notamment dans le choix des huiles. Et il existe des ingrédients naturels, qui permettent de renforcer la dureté d’un savon. 

Dans cet article, je vous explique comment formuler un savon à la fois doux, qui mousse, et surtout, qui dure longtemps ! 

La règle des 50% de gras durs

Un savon dur est un savon qui respecte un juste équilibre entre gras durs et gras liquides. Parmi les gras durs qui sont intéressants en savonnerie, hors huile de palme, on peut trouver : 

  • L’huile de coco : c’est une huile indispensable en savonnerie car elle apporte non seulement de la dureté, mais aussi de la mousse, beaucoup de mousse ! Attention néanmoins car l’huile de coco est particulièrement détergente : il ne faut pas dépasser 30% dans la composition. 
  • Le beurre de karité : Non seulement le karité apporte de la dureté, mais il apporte également de la douceur. Il permet de nourrir la peau et de contrebalancer l’effet détergent de l’huile de coco. 
  • Le beurre de cacao : le beurre de cacao est avant tout un agent durcissant pour le savon. Il apporte néanmoins beaucoup de douceur à votre savon. 

Bien entendu, il existe d’autres gras durs, comme le beurre de mangue, le beurre d’avocat, ou encore le beurre d’olive. mais ces derniers sont si chers que les utiliser en saponification à froid ne présente aucun intérêt pour le savon. Ils sont plutôt à réserver pour un usage au chaudron, en surgraissage, afin de pouvoir préserver leurs propriétés. 

Il est également possible, même si nous ne les détaillerons pas puisque j’ai fait le choix d’une savonnerie uniquement avec des gras d’origine végétale, d’utiliser des gras animaux, comme le saindoux par exemple. 

Les huiles liquides qui apportent de la dureté

Néanmoins, certaines huiles liquides apportent de la dureté à un savon. Parmi elles, on peut trouver : 

  • L’huile d’olive : un savon en 100% olive est certainement un des savons les plus durs qui soient, même si ces savons produisent très peu de mousse. Par contre, l’huile d’olive apporte énormément de douceur. 
  • L’huile de tournesol haut oléique : cette huile de tournesol très spécifique, utilisée, en cuisine, pour les fritures à haute température, possède les mêmes propriétés que l’huile d’olive en savonnerie. Attention à ne pas confondre avec l’huile de tournesol classique qui apporte, certes, de la douceur, mais est extrêmement fragile. 
  • L’huile d’arachide : une huile particulièrement intéressante, qui apporte de la dureté et de la douceur. Attention néanmoins au risque d’allergie ! 
  • L’huile de son de riz : une huile que j’aime particulièrement, très riche en acide palmitique. Elle possède des propriétés très proches de celles de l’huile de palme en savonnerie, sans les mêmes impacts écologiques ! Cette huile est, en bio, particulièrement coûteuse. 

Ces quatre huiles sont un mince échantillon des huiles qui peuvent être utilisées en savonnerie : comme je le dis souvent, tout les gras sont saponifiables. 

Les ajouts possibles pour obtenir un savon doux, dur et qui mousse

Au delà des huiles, il est également possible d’effectuer dans votre savon certains ajouts qui permettront d’en renforcer la dureté : 

  • Le lactate de sodium : même si le nom peut faire peur, ce n’est pas un produit chimique, mais un produit naturel issu de la réaction de lessive de soude caustique avec de l’acide lactique. Attention à le doser correctement pour obtenir des savons bien durs. 
  • L’acide stéarique : d’origine végétale, l’acide stéarique permet d’obtenir un savon très dur qui dure très longtemps. 
  • Le sel : j’aime beaucoup utiliser du sel dans mes savons plutôt que de l’acide stéarique. Non seulement il apporte de la dureté, mais il a également des propriétés antifongiques très intéressantes ! 
  • La cire : cire d’abeille ou cire végétale, la cire amène non seulement de la dureté, mais aussi de la douceur. 
  • Le sucre : qu’il s’agisse de miel, de mélasse, de sucre en poudre, le sucre apporte de la dureté au savon, mais aussi de la douceur. Il permet également d’obtenir un savon qui mousse beaucoup plus ! 

Voici un échantillon de tous les ingrédients naturels utilisables pour apporter de la dureté, de la douceur, et surtout plein de mousse à votre savon ! La savonnerie est un art complexe, qui nécessite une bonne maitrise de ces ingrédients, et qui se révèle dans la capacité du savonnier à les mêler pour créer des savons d’exception. Car derrière chaque savon artisanal, il y a non seulement beaucoup de travail, mais également beaucoup de passion. 

34 Commentaires sur “Comment formuler un savon doux, qui mousse, et qui dure longtemps ?

  1. Lobognon says:

    Bonsoir monsieur , je viens de parcourir vos écrits avec beaucoups d émotion . Je suis très passionée par la saponification . Etant toute nouvelle dans ce domaine j aimerais savoir si vous faites des cormations ? Si oui j en serai ravis .Cordialement Roselyne

    • Lionel Clément says:

      Bonsoir ! Oui, je fais effectivement des formations. C’est pour moi une vraie passion. Vous les trouverez dans le volet ateliers. Sinon, contactez-moi par mail via le formulaire de contact !

    • Lionel Clément says:

      Bonjour, oui effectivement, j’anime des ateliers sur Grenoble. Vous les trouverez sur le site dans l’onglet « ateliers ». Très belle journée !

  2. Ninatao says:

    Tres bien expliqué ! Merci pour ces conseils que j’applique déjà au niveau des beurres et huiles. Je suis très curieuse concernant le sel. Sel fin ou gros sel ? Quelle quantité de sel ou de sucre pour 1kg de savon svp ? Comment les dissoudre et quand les ajouter ? J’ai également expérimenté autre chose de concluant : en remplaçant 1/3 de mon eau par du lait de coco lors de la réalisation de ma lessive de soude, j’obtiens un savon bien plus dur. Bon c’est étrange car le dessus de la lessive fige une fois refroidi, mais ça n’a pas eu d’incidence sur le savon au final. Belles bulles à toutes et tous !!

    • Lionel Clément says:

      Concernant le sel, il faut le diluer dans sa lessive de soude. On peut aller jusqu’à 50% du poids des huiles en saturant sa lessive ! Attention par contre car le savon durcit très très vite. Pour éviter qu’il s’effrite en morceaux, le plus simple est d’opter pour des moules individuels.
      Pour le sucre, je ne vais jamais au delà de 10% du poids des huiles, car ça chauffe très fort ! En moyenne, je mets entre 3 et 5%, idem pour le miel.

  3. Conte says:

    Bonjour Lionel
    Article très intéressant. J’en ai rarement vu des aussi précis et ouvert sur différents produits. Vous donnez envie de se lancer. Votre passion est communicative.
    Merci pour vos bons conseils.
    Bonne continuation.
    Sylvie

    • Lionel Clément says:

      Merci beaucoup pour votre commentaire ! Il me touche car c’est vraiment ce que j’essaie de partager sur mon blog : ma passion. Très belle journée à vous.

  4. Béatrice says:

    Bonjour comment ajoutez vous votre sucre ? Dernièrement je l’ai ajouté dans la lessive de soude mais il s’est amalgamé au lieu de fondre…

    • Lionel Clément says:

      Bonjour Béatrice, personnellement, je l’ajoute petit à petit dans ma lessive de soude en l’ajoutant petit à petit pour qu’il ai bien le temps de fondre. Il faut vraiment l’ajouter doucement, et pas plus de 3% du poids des huiles.

  5. Bea says:

    Ha bon c’est peut être pour ça alors car j’ai mis tout en une fois… Et aussi j’ai mis 5 % du poids des huiles pour faire mousser mon castille ça j’avais vu que certains mettaient 5 % mais ne mettrait moins et petit à petit la fois prochaine. Merci beaucoup

  6. Jam says:

    Bonjour monsieur, merci tout d’abord pour toutes ces explications précises, néanmoins je n’ai pas trouvé mon bonheur et je me permets donc de vous poser la question ici :
    – Connaitriez-vous la recette d’une mousse de savon ?
    En effet je souhaiterai recréer une mousse de savon compact et qui dure dans le temps mais les informations sur les ingrédients que j’ai trouvé ne m’ont pas permis de faire quelque chose de satisfaisant

  7. Manue says:

    Bonjour,
    Très intéressant cet article, je m’y suis déjà référé plusieurs fois lors de la composition de mes recettes.
    J’ai tout de même une question… J’ai en ressource illimité et gratuite du Saintdoux. J’en mets donc dans presque tous mes savons. Dois-je le comptabiliser en gras dur ou huile liquide ? La qualité de mes savons est pour l’instant aléatoire et j’aimerai pouvoir me faire une recette « base » qui puisse me servir de référence.

  8. LAURE LEMONNYER says:

    génial! merci pour cet article très interessant ! je fais mes savons (en amateur pour le plaisir) avec 35% d’huile d’olive, 25% de coco, 75% de cacao et de Karité et 10% de ricin! Je surgraisse à 9% , mes savosn sont très doux et bien durs….. mais sur cette même base de gras, j’ai fait 2 savons avec 2cc de miel (pour 500g de base grasse) et mes savons sont mous ! Pourtant je n’ai lu nul part que le miel ramollissait le savon. Une idée ?
    J’avais moulé ces 2 savons dans du papier bulles en plastique, peut être que ça n’a pas assez respiré?
    Merci pour vos conseils si vous avez une idée d’où vient mon problème 🙂

    • Lionel Clément says:

      Il peut y avoir plusieurs facteurs : un excès de liquide, mais aussi le fait qu’ils n’aient pas suffisamment respiré. Il faudrait voir en détail votre process de fabrication. Mais je vous rassure, peu de chances que ce soit lié au miel.

  9. Mélisse says:

    Bonjour , j’ai fais fondre une 10éne de savons, rajoutée de l’eau et du miel et voudrais qu’il soit liquide pour les mains, Mais il reste dur . Que faire pour avoir un savon liquide…Merci

  10. Aurélia Drane says:

    Bonjour merci de toutes vos precieuses explications , pour des raisons de santé j’ai fait un essai avec directement un pain de glycerine , le resultat etait trés bien le jour méme bel aspect , mais dés l lendemain il y avait une petite couche grasse comme si le savon transpirait et ne séche pas et ma deuxiéme question est que cela ne fait pas de mousse à l’utilisation , que dois je aire à votre avis ,, avec mes remerciements

    • Lionel Clément says:

      Bonjour Nadège, les gras durs sont des gras solides, comme l’huile de coco, le beurre de karité, etc. Les huiles sont toutes les huiles liquides.

  11. Viviane says:

    Bonjour Lionel,
    je souhaite rajouter de la mélasse dans mon savon pour le durcir, dois-je faire comme le sel ou le sucre et donc l’ajouter à la soude (faut-il par là même réduire d’autant la quantité d’eau ?) ou dois-je la rajouter aux huiles/gras (dans ce cas avant ou après la trace ?)

  12. Alvine says:

    Bonsoir monsieur
    Très ravis de vous lire
    je constate que vous faites aussi des formations mais je voudrai savoir si vous les faites aussi en ligne ou uniquement en presentiel
    Cordialement

  13. Blandine says:

    Merci beaucoup pour l’article.
    Svp vous aviez parlé du sel. S’agit-il du sel de cuisine. Et pour le sucre est -il possible d’utiliser n’importe quel sucre comme le sucre roux par exemple ?

    • Lionel Clément says:

      Bonjour, excusez ma réponse très tardive. Le sel de cuisine contient de nombreux additifs, donc pour le savon, je préfère utiliser du sel brut, type sel de guérande par exemple, sans aucun additifs. Pour le sucre, de même, vous pouvez utiliser n’importe quel sucre, mais je vous invite à utiliser des sucres de qualité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

OFFRE SPECIALE : CHOISISSEZ 3 SAVONS : PAYEZ-EN SEULEMENT 2 ! (HORS PROMOTIONS - REMISE AUTOMATIQUE DANS LE PANIER)J'EN PROFITE !
+
Je vous offre 5€ de remise sur votrepremière commande ! (à partir de 25€ d'achat)

Je vous offre 5€ de remise sur votrepremière commande ! (à partir de 25€ d'achat)

Inscrivez-vous à ma lettre d'information pour être au courant de toutes mes nouveautés, mes promotions et recevoir également plein d'astuces sur les savons et la cosmétique solide ! Et gagnez 5€ de remise sur votre première commande à partir de 25€ d'achat ! 

Tu es maintenant inscrit.e ! Profite de 10% de réduction avec le code promo suivant : 5€offerts

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :