Comment parfumer son savon fait maison ?

Comment parfumer son savon maison

Savez-vous quelle est la première chose que fait une personne lorsqu’elle choisit un savon ?

Elle le porte à son nez pour en sentir le parfum.

Oui, avant même de s’intéresser à son aspect, ou encore à sa composition, le parfum d’un savon est le tout premier critère de décision dans le choix d’un savon.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les industriels rivalisent d’inventivité pour proposer les parfums les plus incroyables ! Et c’est souvent ce qui peut freiner l’adoption du savon fait maison, ou encore du savon artisanal :  est-ce qu’un savon fait maison va sentir bon ?

Ma réponse à cette question est un grand OUI ! Un savon artisanal ou fait maison non seulement va sentir merveilleusement bon, mais vous pourrez même retrouver, si vous le souhaitez, tous les parfums, même les plus fous, que vous pouvez imaginer.

Dans cet article, je vous dis tout sur les différentes manière que vous avez à votre disposition pour parfumer vos savons faits maison.

Les huiles essentielles : la solution 100% naturelle

Si vous souhaitez un savon réellement 100% naturel, je vous propose de regarder ce que préconisent les labels biologiques comme Ecocert ou encore Nature & Progrès : le seul parfum « toléré » dans un savon comme dans tout produit cosmétique doit être 100% naturel et biologique, et seules les huiles essentielles correspondent à ce cahier des charges.

D’ailleurs, l’utilisation des huiles essentielles en parfumerie et en cosmétique n’est pas nouvelle, et celles-ci entrent même dans la composition de nombreuses fragrances cosmétiques (dont nous parlerons juste après).

Néanmoins, l’utilisation des huiles essentielles ne s’improvise pas :

  • Les huiles essentielles sont des principes actifs, d’’ailleurs utilisées en traitement de certaines pathologies : je vous recommande donc de bien vous renseigner avant de les utiliser dans vos savons, d’autant plus que certaines en apparence inoffensives peuvent poser problèmes avec certains traitements, ou encore provoquer des allergies.
  • Certaines huiles essentielles ne sont tout simplement pas recommandées pour un usage cosmétique. La cannelle, par exemple, ou encore le clou de girofle, sont des huiles essentielles dites dermocaustiques, c’est à dire qu’elles peuvent littéralement brûler votre peau. D’autres, comme le romarin cinéole, doivent être dosées avec précaution.
  • Enfin, les huiles essentielles ne sont tout simplement pas autorisées pour les femmes enceintes, notamment parce qu’elles peuvent provoquer des fausses couches, ou encore pour les enfants de moins de trois ans. Bref, un savon parfumé aux huiles essentielles, même réalisé avec beaucoup d’amour, peut entraîner le pire.

Par ailleurs, les huiles essentielles sont chères et font très rapidement monter la facture de votre savon fait maison. Certaines huiles essentielles, comme la rose ou encore le patchouli, peuvent coûter plusieurs centaines d’euros le kilo !

Par contre, et c’est un énorme avantage des huiles essentielles, elles n’accélèrent pas la trace lors de la fabrication de savon : si vous réalisez un marbrage avec une pâte qui doit rester fine le plus longtemps possible, c’est une excellente alternative. 😊

Les fragrances cosmétiques : attention à bien les choisir !

Deuxième solution à votre disposition lorsque vous voulez parfumer votre savon fait maison : les fragrances cosmétiques.

Ces fragrances, réalisées à partir de mélanges de parfums de synthèse et de parfums naturels (huiles essentielles), sont particulièrement intéressantes à plus d’un titre :

  • Le choix ÉNORME de parfums à votre disposition : avec les fragrances cosmétiques, vous pouvez vraiment vous laisser aller à toutes les fantaisies. En effet, vous trouverez aussi bien des fragrances très naturelles que des fragrances aux parfums de bonbons, de caramel ou de fruits.
  • Les fragrances cosmétiques ne contiennent pas de principes actifs : elles peuvent donc être utilisées sans risque sur la peau, à condition bien entendu de bien les choisir ! Il est important d’utiliser des fragrances sans CMR c’est à dire sans substances cancérigènes, mutagènes ou toxiques. Également sans phtalates, et autres joyeusetés. Heureusement, de nombreuses boutiques sur internet vous proposeront des fragrances cosmétiques de qualité.
  •  Enfin, les fragrances cosmétiques sont beaucoup moins chères que les huiles essentielles : elles permettent donc de parfumer son savon pour à peine quelques euros (le prix moyen est de 3€ les 10ml, qui sont largement suffisants pour parfumer 500 grammes à 1 kilo d’huiles.

Il existe selon moi deux boutiques sérieuses qui vous permettront de démarrer avec les fragrances cosmétiques sans vous ruiner, notamment avec les frais de port (personnellement, j’aime les commander sur certaines boutiques à l’étranger, et le port me revient quasiment plus cher que les fragrances) : La Folie des Senteurs et Aromat’easy. Vous trouverez sur ces deux boutiques des fragrances cosmétiques d’excellentes qualité.

Une dernière chose, et non des moindre : certaines fragrances peuvent accélérer la trace, au point de vous retrouver avec une pâte à savon complètement figée en quelques secondes. Attention, donc, à bien lire les spécifications de chaque fragrance avant de l’acheter (ces deux boutiques précisent l’impact de la fragrance sur la trace) et à réserver les fragrances qui accélèrent la trace à la fabrication de savon au chaudron.

Et si vous ne parfumiez tout simplement pas vos savons ?

C’est la troisième alternative, et également la plus naturelle : ne pas parfumer son savon, tout simplement. Aucune huile essentielle, ni fragrance cosmétique : juste le parfum du savon, la bonne odeur du propre.

Personnellement, c’est un choix pour lequel je me laisse de plus en plus souvent tenter.

Tout d’abord, je trouve que le savon, même sans aucun parfum, ça sent bon ! Et très clairement, dès qu’il s’agit de fabriquer du savon pour les tout petits ou les personnes fragiles, je préfère nettement cette alternative.

Par ailleurs, et ça vaut le coup d’être noté, certaines huiles vont naturellement parfumer votre savon : par exemple, c’est l’huile de baie de laurier qui donne au savon d’Alep son parfum si caractéristique.

De même, dans le vrai savon de Marseille, c’est l’huile de grignon d’olive utilisée et le procédé de cuisson très spécifique qui lui donnent son parfum reconnaissable entre mille.

Bref, ne pas parfumer son savon maison est une vraie alternative : à vous de privilégier des ingrédients de qualité pour proposer des savons vraiment tout doux et respectueux de la peau.

2 réflexions sur “Comment parfumer son savon fait maison ?”

  1. Catherine Descamps

    Je ne parfumé pas les savons ,ou très très rarement. Mais comme j’y ajoute ducurry,du curcuma ou de la poudre d’orange pour les couleurs, ,finalement ils sentent un peu.,pour moi, ce n’est pas un critère de bon savon, et quelque soit le produit que l’on achète, on le porte systématiquement au nez,, le fromage, par exemple…

    1. Oui, comme je l’ai dit, parfumer son savon n’est absolument pas une obligation ! 😊 Par exemple, quand j’utilise du beurre de cacao, je ne parfume jamais mon savon parce que je trouve que le savon sent très bon naturellement. Le curry aussi est un excellent produit pour parfumer très légèrement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :